L’industrie 4.0 : un enjeu crucial de demain

Depuis plus d’un an, les grands industriels français ont misé gros dans le digital, avec environ 900 milliards de dollars investis par an. D’ailleurs, selon une étude, 38 % des acteurs de l’industrie s’estiment mûrs digitalement aujourd’hui.




Les nouvelles technologies permettent aux industriels de répondre de manière plus efficiente aux besoins actuels. Elles permettent de perfectionner en continu leur portefeuille de produits en les rendants plus intelligents. Il n’est pas difficile aujourd’hui, d’avoir une ligne de production connectée, grâce à des convoyeurs intelligents, des applications pour commander à distance vos machines…

 

L'usine digitale, appelée aussi usine du futur, représente un enjeu important, non seulement pour les grandes sociétés, mais aussi et surtout pour les petites et moyennes industries (PMI).

 

D’ailleurs, « L'usine du futur n'est pas une création marketing, mais bien une réalité, assure Alain Greffier, directeur Factory Automation de Siemens Digital Factory. Des solutions concrètes sont disponibles et de nouveaux maillons technologiques apparaissent pour accroître la compétitivité et jouer le jeu d’une économie mondialisée. Il faut savoir comment les utiliser dans l’industrie ».

 

Toutefois, comme toute transformation, et qui plus est profonde, la digitalisation de l’industrie comporte des freins. Les principaux identifiés sont :

 

  • 36 % le manque d’engagement du top management

  • 39 % le développement trop lent des infrastructures technologiques de base

  • 45 % le manque de culture et de formation à l’environnement digital



Les industriels doivent profondément revoir leur organisation afin d'être davantage interconnectés avec leurs fournisseurs et leurs clients. L'usine digitale leur offre alors l’occasion d’accomplir un saut technologique qui devrait les aider à se développer.

Ainsi, plus tôt les clients numériseront leurs processus d’entreprise, plus tôt ils se renforceront et se placeront en position d'attaque face à ces nouveaux concurrents. Une manière de continuer à gagner en compétitivité.

 

Toutes les actualités