Comment choisir son convoyeur industriel

Convoyeurs

 

Gregory Amoroso est un passionné de la transitique. Il a effectué toute sa carrière dans le milieu industriel. En quelques années, il est devenu un personnage incontournable sur la question des convoyeurs industriels au sein de la société Elcom. Dans cette interview il va nous apprendre à identifier les paramètres déterminants pour sélectionner une solution de convoyage.

 

Rue du Convoyeur : Gregory, merci d’avoir accepté cette interview pour RueDuConvoyeur.fr.  Pourriez-vous vous présenter et nous expliquer comment vous faites pour aider vos clients à atteindre leurs objectifs ?

Gregory Amoroso : Cela fait 8 ans que je suis chez Elcom, je suis responsable produit convoyeur. Je chiffre les projets de convoyeurs industriels pour nos clients. Mon rôle est de proposer des produits sur mesure, par rapport à leurs besoins. Je les accompagne pour automatiser des sections de poste de travail à poste de travail, en limitant les déplacements et en automatisant des tâches. Le but c'est de permettre à l'opérateur se concentrer sur des opérations à valeur ajoutée. Les objectifs finaux sont d’apporter : un gain de productivité et une amélioration ergonomique pour les aider les opérateurs dans le transport de charges.

RdC : Comment faites-vous dans votre activité pour définir quel type de convoyeurs va correspondre à l'usage de votre client ?

GA : Il est important pour moi de toujours avoir le client au téléphone et ainsi créer un échange pour cibler au mieux son projet. La base c'est toujours la discussion avec le client. C'est pour cela que j’insiste énormément pour avoir le client au téléphone. Au cours de nos échanges, je leur pose plusieurs questions qui vont au fur et à mesure nous diriger sur un type de convoyeur. Ces questions portent sur :

  • La charge,
  • le produit transporté,
  • le type de fonctionnement,
  • le mode de marche,
  • le produit en lui-même,
  • l'environnement.

C’est vraiment l'échange avec le client qui me permet de déterminer le bon produit.. C'est pour ça que nous insistons avec notre fiche de détermination. Le client connaît son besoin, nous nous connaissons nos produits. C'est en travaillant ensemble qu'on réussit à élaborer au mieux son projet.

Définir de la charge à transporter par le convoyeur

RdC : Intéressant et comment identifie-t-on la charge à transporter ? Pourquoi est-ce que la charge c'est si important dans la détermination d'un convoyeur industriel ?

GA : Parce que nous avons plusieurs gammes de convoyeurs. On commence avec de tout petits convoyeurs qui font 20 mm de large et on finit par des convoyeurs qui vont jusqu'à un mètre. Un convoyeur est conçu pour tirer une charge donnée. C'est de la mécanique. Automatiquement si on est sur de la grosse charge on aura des gros convoyeurs. Et si on est sur de la petite charge on prendra des petits convoyeurs. Après la dimension du packaging du produit transporté va déterminer la largeur du convoyeur. Chez Elcom nous avons des largeurs standards et après la longueur nous la faisons sur mesure.

RdC : Et quand on dit un convoyeur de type 20, par exemple, ça veut dire quoi exactement ?

GA : Ça veut dire que l’on parle d’un convoyeur à bande transporteuse Elcom. Et ce convoyeur est fabriqué avec un profilé aluminium qui fait 20 mm d’épaisseur. Le diamètre de la poulie du convoyeur mesure également 20 mm. Quand ils ont cette taille, on s'en sert pour transporter des micros produits. On va être sur du circuit imprimé, sur les bouchons plastiques, sur du petit produit à transporter. Par contre la largeur de la bande et donc la largeur du convoyeur sont déterminées par le type de produit qu'on va transporter. Donc quand on parle de convoyeur de type 20 il ne s’agit pas de la largeur du convoyeur, mais de ses caractéristiques de fabrication.

RdC : De quelle manière les objectifs et les attentes des clients influent sur le choix du modèle ?

GA : Alors pour y répondre, plusieurs choses vont entrer en ligne de compte :

  • On va chercher à savoir s’il faut faire de l'accumulation
  • S’il faut le faire travailler pas à pas ou plutôt en continu
  • Si le chemin de transport du produit intègre des pentes
  • L’environnement du produit
  • Etc.

C'est pour ça qu'en amont il faut vraiment définir le bon convoyeur parce que ça va influencer sur choix de la bande transporteuse. On a différents types de bandes. Il existe 600 références de bande transporteuses (chez notre fournisseur). Chez Elcom on en utilise une centaine. Au quotidien on est plutôt sur 25 à 30 références de bandes transporteuses différentes. Le produit transporté influe sur le choix du type de bande qu'on va mettre sur le convoyeur industriel.

Autre exemple si on travaille avec ou sans accumulation le choix de la bande sera déterminant également.

Prendre en compte les contraintes d'accumulation sur les convoyeurs

RdC : Qu’est-ce que l’accumulation ?

C'est quand le produit avance sur le convoyeur et que vous stoppez le produit à un endroit donné grâce à un élément. Le produit est arrêté, mais la bande continue de tourner. Elle continue de glisser sous le produit. Donc on a un frottement qui se crée entre la bande et produit. Ce frottement peut abîmer le produit ou abîmer la bande. Donc pour ça il faut qu'on travaille sur une bande transporteuse très lisse qui limite les frottements et donc l'adhérence entre le produit et la bande.

RdC : Qu’est-ce que cela implique d’intégrer des pentes dans le transport du produit ?

Si on transporte le produit dans un couloir incliné et nous allons devoir remonter le produit. Nous allons avoir besoin d'une bande transporteuse très adhérente pour éviter que le produit glisse sur le convoyeur et du coup être confrontés à un phénomène de toboggan. Le but ici c'est d'entraîner, c'est-à-dire de créer de l'adhérence entre le produit et la bande.

On peut aussi être confronté à des pièces qui sont ultra chaude de 70 degrés jusqu'à 130 degrés. Alors automatiquement on va prendre des bandes transporteuses qui sont réalisées avec un revêtement silicone. Ce revêtement a pour caractéristique de résister à la chaleur du produit.

Il y a beaucoup d'autres cas de figure. Dans l'alimentaire il y a des normes spécifiques. Donc quand le client a besoin d'avoir une bande transporteuse alimentaire il faut qu'on lui fournisse un produit certifié. Ces normes et certifications sont matérialisées par des couleurs. Généralement l'alimentaire c'est blanc, bleu ou vert.

C'est toujours la compréhension du besoin du client qui va définir le modèle idéal de convoyeur. C'est pour ça que nous devons d’abord définir les besoins du client pour pouvoir définir la bonne bande. Nous travaillons avec nos partenaires, nos fournisseurs, pour bénéficier d’un choix de bandes exhaustif. Nous sommes des spécialistes du convoyeur industriel et eux des spécialistes de la bande transporteuse.

Définir le mode de fonctionnement du système de convoyeurs

RdC : Et quelle influence peut avoir le type de mode de fonctionnement du convoyeur ? Il y a des cas où celui-ci va fonctionner en 2/8, en 3/8, avec des interruptions sans interruption... Comment cela influence-t-il le choix du convoyeur ?

GA : Le nœud du problème ici c'est la puissance du moteur et le type d'entrainement qu'il faut installer.

Si on travaille 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, on va avoir besoin de moteurs qui n'ont pas tendance à chauffer. Si par contre on a des temps de cycle très court, on va partir plus tôt sur les moteurs Brochless.

Consultez les modèles de convoyeurs ELCOM et les prix en cliquant ici ! 

 

Prendre en compte les délais et les coûts

RdC : Quand on a un projet d'installation d'un système de convoyeurs, quels sont vos conseils pour tenir les délais ?

GA : Nous essayons dans la mesure du possible de ramener nos clients sur le choix d'équipements standards.

RdC : Pourquoi choisir des convoyeurs industriels standard ?

GA : Parce qu’aujourd’hui pour produire des modèles standards, nous avons toutes les pièces en stock. Nous arrivons à livrer dans des délais inférieurs à 3 semaines et ce sont des délais courts dans le monde du convoyeur. Nous avons l'objectif de les descendre à moins de 2 semaines sur 2019.

Quand on part sur du spécifique, on est sur de la pièce unitaire.

Les conséquences de travailler avec des pièces unitaires c’est :

  • De les payer un prix élevé. On ne peut pas travailler sur des commandes en série avec nos fournisseurs.
  • Des délais de livraison plus importants parce que nous n'avons pas les pièces en stock. Un convoyeur standard c'est 2 à 3 semaines pour le produire, le tester et le livrer, avec toutes les pièces en stock. Pour un convoyeur spécifique, on part sur 4 à 5 semaines quand nos fournisseurs ne sont pas trop chargés et cela peut monter à 7 semaines.

Généralement les clients passent commande à la fin de leur projet global et leurs délais sont très courts. Aujourd’hui pour répondre aux besoins des clients il faut donc avoir des délais très courts et donc s’orienter vers des modèles standards.

Et aujourd'hui chez Elcom nous avons une gamme qui nous permet de répondre à 90 % des besoins des clients. Avec la gamme du Groupe Hellomoov, dont nous faisons partie, nous couvrons plus de 100 % des besoins sans avoir à faire du spécifique.

RdC : Est-ce que vous avez des conseils à donner pour ce qui va se passer après l'achat ? Est-ce que pour ce genre de choses il faut prévoir de la formation pour le personnel ? Est-ce qu'il faut prévoir un plan de maintenance ?

GA : On a simplifié les choses pour nos clients. Nous avons créé, sur notre site vitrine elcom.fr, toute une base de connaissance qui explique comment réaliser tout ou partie de la maintenance. Ce sont des vidéos et des tutoriels, pour expliquer, par exemple : comment on règle une bande transporteuse.

Sur les convoyeurs Elcom, la seule maintenance préventive c'est de regarder l'état de la bande transporteuse et de regarder si la tension est respectée. La garantie est de 1 an. Mais nous savons que la durée moyenne de fonctionnement de nos convoyeurs est de 5 à 10 ans avant le premier incident, en fonction des conditions d'exploitation.

Merci, Gregory, pour vos précieux conseils

 

Gregory Amoroso
Responsable Produit Convoyeurs
ELCOM
w: www.elcom.fr
  

 

Je vous conseille de lire aussi

 

Toutes les actualités